Petit dictionnaire de la mobilité : partie 2

Voici de nouvelles définitions pour vous aider à mieux comprendre ou appréhender la thématique des transports durables :

Modes doux : modes de déplacement actifs, non motorisés comme par exemple la marche, mais pouvant être mécanisés comme le vélo. En plus des bénéfices qu’ils apportent à notre santé, ces modes n’utilisent aucune énergie fossile et ne dégagent donc aucun polluant atmosphérique.

Modes alternatifs : modes de transport qui constituent une alternative à l’utilisation individuelle de la voiture ou d’un deux-roues motorisé. Les modes doux, les transports collectifs, les vélos en libre-service, l’autopartage ou encore le covoiturage sont considérés comme des modes alternatifs.

Intermodalité : sous ce nom compliqué se cache un principe simple, celui de combiner plusieurs modes de transport au cours d’un même déplacement. Au moins un des modes utilisés doit toutefois être alternatif à la pratique autosoliste.

visuel-dictionnaire-mobilite

Cet article, publié dans Covoiturage Grand Lyon, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.