Réduire son impact sur la planète en 6 étapes non contraignantes

Depuis le protocole de Kyoto, les mesures visant à réduire les émissions de CO2 se sont accentuées ces dernières années. Il est vrai que ce gaz est particulièrement néfaste et contribue fortement au réchauffement climatique. Un Français rejette en moyenne 7,3 tonnes de CO2 par an. Pour réduire efficacement et simplement votre empreinte, nous vous avons listé les six bons gestes à adopter.

1) Prenez l’escalier. C’est le pied pour votre santé et celle de la planète 

À l’année, un ascenseur représente 9 kg de CO2. Pour rejoindre votre bureau, privilégiez les marches, ce qui vous permettra par la même occasion de faire un peu de sport.

2) Doit-on mettre tous les collègues dans la boucle ?

Saviez-vous que l’envoi d’un simple e-mail représente plus de 15 grammes de CO2 ? Cet impact varie selon le poids des pièces jointes et le nombre de destinataires. Optez donc pour l’échange en direct avec vos collaborateurs quand cela est possible.

3) La requête du jour : utiliser des moteurs de recherche écologique !

Chaque jour nous effectuons de nombreuses requêtes sur un célèbre moteur de recherche. Chacune de ces recherches produit 7 g de C02, ce qui représente 511 millions de kilos de C02 par personne chaque année. La principale cause étant les 500 000 serveurs devant produire de l’énergie. Mais se passer d’Internet n’est pas envisageable. C’est pourquoi, des nouveaux moteurs de recherche conciliant la technologie et l’environnement commencent à voir le jour. Essayez par exemple Ecosia, moteur de recherche partenaire de WWF, qui propose de planter un arbre à chaque requête d’un internaute.

4) Le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois

Un employé consomme en moyenne 80 kg de papier par an, soit un rejet de 25 kg de CO2. Si vous devez imprimer des documents, pensez à les recycler par la suite. Cela permet d’éviter chaque année, l’émission de 390 000 tonnes de CO2.

5) Maintenir son logement à une température adéquate

Baissez d’un degré la température de la maison permet d’économiser 300 kg de CO2 par ménage et par an. De plus, cela vous permettra d’avoir une facture d’électricité moins importante à la fin du mois.

6) On évite le gaspillage de place

Les transports alourdissent notre bilan, tout particulièrement l’usage de la voiture au quotidien. Le covoiturage est donc particulièrement adapté puisqu’en partageant 2 fois par semaine vos trajets, vous réduisez vos rejets de 500 kg de CO2 par an.

réduction-co2-impact-écologie

Sources :

https://www.consoglobe.com/recherche-google-combien-c02-3588-cg

https://rslnmag.fr/innovation/e-mail-environnement-consommation/

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-ecoresponsable-au-bureau-mai2017.pdf

http://www.nice-premium.com/actualite,42/semaine-du-developpement-durable-compenser-c-est-bien-reduire-c-est-mieux,13996.html

http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/11/10/les-emissions-de-co2-cachees-des-francais_4806730_4527432.html

https://www.arobase.org/actu/chiffres-email.htm

http://www.eisenia.coop/documentation/dechet/le-papier/

Cet article a été publié dans Covoiturage Grand Lyon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.